Recevez gratuitement...

  • Les 19 meilleurs articles issus de mon blog pour vous aider à progresser dans les paris sportifs
  • Mes futurs articles
  • Mes pronostics, dès leur parution, directement dans votre boite mail

Inscrivez-vous gratuitement en entrant simplement votre prénom et votre adresse email ci-dessous:


 

Note importante : Cet article est un article invité de Maxence Rigottier du blog gagner de l’argent grâce aux paris sportifs.

Le titre de l’article vous interpelle peut-être, que peut bien signifier diversifier votre capital dans les paris sportifs ? Dans les paris sportifs, il y a 3 façons de parier (faire vos propres pronostics, faire un suivi de tipsters (c’est-à-dire copier leurs pronostics) ou encore réaliser des trades sur Betfair). Si vous êtes résident Français, vous ne pouvez pas avoir accès à Betfair depuis l’arrivée de l’ARJEL en juin 2010.

En bonus, je rajouterai une dernière façon de parier qui sont les paris long terme. Voyons ensemble comment diversifier concrètement votre portefeuille.

Faire vos propres pronostics !

 

Si vous faites vos propres paris, vous avez votre destin entre vos mains car c’est votre travail. Or, il y a un petit bémol qui peut vous empêcher de parier fréquemment, c’est le manque de temps.

Entre analyser les cotes et obtenir toutes les informations pour engager votre pronostic, cela vous prend du temps.

Il faut par exemple :

  1. Regarder les cotes (prendre la meilleure avec un comparateur de cotes).

  2. Regarder les statistiques (par rapport aux pronostics).

  3. Regarder les absents éventuels du pari (joueurs blessés, les joueurs absents, les joueurs suspendus,…).

  4. Ecrire les points positifs et les points négatifs du pronostic (faire l’analyse).

  5. Mettre un indice de confiance (votre feeling et ressenti personnel) pour voir si vous avez le syndrome de la main chaude ou non.

  6. Jouer le pronostic.

Bref, si vous n’avez pas beaucoup de temps et que vous ne suivez pas un minimum l’actualité sportive ou les statistiques du sport que vous pariez, il est dur de prendre en compte tous les éléments que j’ai évoqués ci-dessus.

image1

 

Faire un suivi de tipsters !

 

Un suivi de tipsters est peut-être un mot inconnu pour vous. Cela signifie juste de copier les pronostics de certains parieurs. L’objectif est de copier les pronostics de parieurs qui ont un yield de plus de 10 % (un yield de 10 % signifie qu’en moyenne, pour 100 euros misés, vous récupérez 110 euros soit 10 euros de bénéfice).

Il est assez dur de trouver des parieurs sérieux gratuitement. Pour ma part, je suis 5 parieurs (ils sont payants) mais sont bien rentables. Il y a aussi beaucoup de parieurs payants (la plupart sont mauvais ou voir même des escrocs).

Pour vous donner un ordre d’idée si vous avez un capital important (supérieur à 10 000 euros), je vais vous donner dans quelques instants la «fourchette de prix» entre un travail honnête et un travail d’escrocs. Plus les prix des abonnements sont chers, plus les parieurs sont mauvais ou sont pourris (le bilan est trafiqué…).

Et oui, quelqu’un qui est fort dans les paris sportifs n’a aucun intérêt de gagner de l’argent sur le court terme et de faire des tarifs exorbitants pour vendre des pronostics. Par exemple, j’ai vu des paris où le prix était à 88 dollars pour un pronostic. Quand vous voyez ce type de tarif, vous pouvez mettre dans la poubelle. Généralement, le prix maximum à débourser pour copier les pronostics d’un parieur qui a un yield de plus de 10 % est de 30 euros par mois ou 300 euros la saison. C’est grosso modo la fourchette de prix à tendre.

Si vous avez un capital inférieur à 3000 euros dans les paris sportifs, je ne vous invite pas à acheter des abonnements supérieurs à 15 ou 20 euros par mois car les bénéfices vont être faibles après la déduction du prix de l’abonnement.

Un autre point important à prendre en compte si vous copiez les pronostics de certains parieurs Français ou Anglo-Saxons, il faut que vous copiiez des parieurs sur les marchés de masses et NON dans les marchés de niches.

Qu’est-ce qu’un marché de masse ?

 

La NBA au basket, les tournois du Grand Chelem au tennis, les championnats majeurs Européen de football comme (la Ligue 1, le championnat Allemand,…). Sur ce type de marché, même s’il y a 30 parieurs qui misent 200 euros, la cote ne baissera pas ou alors très peu. Les volumes d’argent sont très importants. De ce fait, même s’il est plus dur de gagner de l’argent par rapport aux marchés de niches, le but est d’avoir un yield de plus de 10 %.

Puisque vous ne pouvez pas être sur votre écran à surveiller chaque heure vos mails (pour ne pas devenir no-life), vous devez avoir le temps de placer votre pari sans que la cote ne baisse. Les marchés de masse sont parfaits pour cela. Pour finir, il est plus dur d’être limité sur les marchés de masses que les marchés de niche. Vous ne le serez jamais si vous avez accès à un compte Pinnacle par exemple. 😉

Qu’est-ce qu’un marché de niche ?

 

Le championnat de Pro B au basket, les championnats exotiques au football (les championnats asiatiques, le football féminin,…).

Sur ce type de marché, dès que 3 ou 4 parieurs vont miser 100 ou 200 euros, ils vont faire exploser le marché.

Un conseil est toujours à appliquer lorsque vous découvrez un nouveau parieur.

Au lieu de copier bêtement un parieur instantanément et aveuglement sans savoir s’il est vraiment bon ou non, le but est d’observer ses pronostics pendant 30 jours afin de vous faire votre propre opinion personnelle.

Le second problème majeur des marchés de masses, dès que vous allez gagner 1000 ou 2000 euros de gains sur bookmaker, vous allez être limité contrairement aux marchés de masses.

Je pense que vous ne voulez pas comme moi, ne pas sacrifier votre énergie dans des modalités administratives…à cause d’avoir votre compte limité et ne plus pouvoir jouer.

Faire des trades sur Betfair !

 

Si vous êtes résident Français, vous n’avez pas accès à Betfair en France depuis l’arrivée de l’ARJEL en juin 2010. Cependant, si vous habitez dans un pays ou les bookmakers.com et Betfair sont acceptés, n’oubliez pas de faire des trades via le principe du back en lay.

Personnellement, j’utilise Betfair pour faire des anticipations de marchés, c’est-à-dire j’anticipe une baisse de cotes de l’évènement. Je vous donne un exemple pour illustrer mes propos sur un pari long terme. J’ai acheté la cote de Manchester-United qui gagne la Ligue des Champions. La cote était à 18.

image2

Pour moi, hormis le Bayer Munich ou le FC Barcelone, Manchester United est le 3ème grand prétendant à gagner la Ligue des Champions. Dès que Manchester United sera en Quart de final, je revendrai la cote car elle aura chutée.

Betfair est un outil très puissant car on peut se couvrir et minimiser sa perte en cas d’un scénario défavorable. Cependant, je ne l’utilise pas en live car je ne le maitrise pas à 100 %.

Faire des paris semi-long terme ou long terme !

 

Les paris long terme sont la même chose qu’un pari classique (Over/under ou 1X2,…). La seule différence, comme le nom l’indique, c’est que vous avez le résultat dans plusieurs jours, semaines ou mois après avoir placé le pari. Je vais vous donner un exemple pour illustrer mes propos.

Meilleur buteur du championnat d’Angleterre 2014 : Van Persie coté à 4.50 sur Bwin.fr

image3

Je ne suis pas très fan des paris long terme comme celui décrit ci-dessus. C’est pourquoi je n’en fais pas beaucoup et que je fais une petite mise par rapport à mon capital.

Je suis avant tout fan des paris semi-long terme comme un vainqueur d’un tournoi du grand chelem au tennis, comme d’un tournoi au basket…Vous avez juste l’argent immobilisé quelques jours ou 2 ou 3 semaines maximum.

Quels sont les avantages de faire des paris semi-long terme ou long terme ?

 

Vous avez un avantage sur les bookmakers. Si vous savez bien cotés les matchs, vous savez repérer les values et vous allez faire des bénéfices pour obtenir un complément de revenus en fonction de votre capital. Les cotes sont mal cotées car le bookmaker n’a pas assez de statistiques et de recul pour faire les cotes.

Le second avantage, si vous n’avez pas beaucoup de temps, vous n’avez pas besoin de vous prendre la tête en suivant l’actualité sportive…C’est en quelque sorte la loi 20/80.

Bref, les paris semi-long ou long terme sont vraiment des autres types d’investissement dans les paris sportifs.

Conclusion :

 

Pour diversifier au maximum votre portefeuille, vous devez prendre en compte au moins 2 des 4 façons de parier que j’ai évoqué ci-dessus. Personnellement, j’utilise les 4 façons car j’ai accès depuis Malte à tous les bookmakers.com et Betfair. En parallèle, je bénéficie grâce à mon Club Privé Paris Sportifs de l’aide de nombreux membres qui sont :

  1. Soit des spécialistes de Betfair.

  2. Des spécialistes sur les paris long terme

  3. Donner des pronostics de qualité sur le rugby ou le football.

 

Et vous ?

 

Diversifiez-vous votre capital ? Laissez-moi votre réponse dans les commentaires juste en-dessous.

 

Maxence Rigottier du blog gagner de l’argent grâce aux paris sportifs.

Vous avez aimé ce contenu, alors merci de le partager sur les réseaux sociaux 😉


 

Les termes que les internautes ont cherché pour arriver ici:

  • Paris foot liste long