Recevez gratuitement...


Les 19 meilleurs articles issus de mon blog pour vous aider à progresser dans les paris sportifs
+
La méthode simple pour recevoir 29 euros de cash en plus du bonus de bienvenue de 100 euros de Parions Sport en Ligne
+
Mes futurs articles et pronostics, dès leur parution, directement dans votre boite mail

Inscrivez-vous !

Voilà, c’est arrivé. Vous avez tilté, et votre solde auparavant si largement garni sur votre bookmaker est maintenant à zéro…

Vous êtes dégouté. Vous ne comprenez pas comment cela a pu vous arriver, alors que vous faites grimper votre solde avec succès depuis deux mois. Tant d’effort pour rien…

Je comprends ce que vous ressentez. Même si je n’ai jamais connu ça pour de grosses sommes, j’ai déjà vécu le sentiment de balancer son pognon par la fenêtre, en pariant trop rapidement sur un pari soi-disant facile, de liquider les quelques euros restants sur le bookmaker en jouant n’importe comment et en se disant “de toutes façons on n’est plus à quelques euros perdu près”. C’est juste énervant.

Dans les lignes qui suivent, je vais vous indiquer étape par étape, plusieurs actions ou conseils à respecter afin de ne plus tilter, et de vous remettre progressivement de votre perte en recommençant à parier de façon sereine et maitrisée. Puis je vous indiquerai un moyen pour essayer de récupérer un peu d’argent et compenser – un peu – la perte que vous venez peut-être de subir.

Des actions à respecter pour ne plus tilter

 

Imaginez un peu…

Voilà, c’est fait. Vous avez tilté. Ce matin encore, votre bookmaker préféré affichait encore un solde de 500 euros… Ce soir, il est malheureusement à 0!

Aujourd’hui, vous avez perdu trois paris d’affilée. Ca vous a énervé. Vous avez voulu vous refaire en misant sur un match rapidement sélectionné et en misant plus gros. Et vous avez encore perdu. Et enfin, frustré de voir votre solde si bas, vous avez décidé de tout balancer sur un dernier pari dans un moment de dépit, au cas où… Et ça a foiré…

Alors maintenant…

Faites une pause

 

Première chose à faire dans ce cas. Arrêter de jouer, temporairement, quelques jours ou quelques semaines. Là, vous êtes dégouté. Vous allez faire n’importe quoi si vous rejouez tout de suite. Aérez-vous l’esprit. Voyez vos amis, allez vous balader, éliminez les restes des fêtes en allant courir, n’importe quoi mais ne pariez plus pendant quelques temps. Et même, arrêtez de regarder le foot. Ca va vous remémorer votre mauvaise aventure…

Définissez vous une bankroll

 

Fixez-vous une valeur de bankroll. Une somme d’argent que vous pouvez vous permettre de perdre, matériellement ou mentalement. Il faut que vous acceptiez l’idée de pouvoir perdre cette somme. Personnellement, j’ai une bankroll de départ de 700 euros. J’ai la possibilité au niveau de mes finances mais aussi moralement de perdre cette somme. Par contre, 2000 euros par exemple, non.

Déposez 1/5 sur votre bookmaker préféré ou mieux profitez des bonus

 

Si vous n’avez que 20% (ou moins) de votre bankroll sur votre site de paris sportifs, vous rajoutez une protection pour vous protéger de la banqueroute. Pourquoi? Parce que dans ce cas, si vous épuisez votre solde chez le bookmaker, il va falloir que vous refassiez un dépôt si vous voulez continuer à jouer.

Cette opération, même si elle est très simple et peut être rapidement exécutée, est toutefois une étape supplémentaire qui peut vous faire réfléchir et redescendre sur terre. Vous allez peut être vous dire “c’est bon, assez dépensé pour aujourd’hui” et arrêter les frais à ce moment là.

Ne misez jamais plus de 5% grand max par pari

 

Il est de coutume de dire de ne jamais miser plus de 5% de votre bankroll sur chacun de vos paris pour ne pas mettre en danger votre bankroll. De mon côté, j’utilise un pourcentage proportionnel à ma confiance sur le pari. Celui-ci est généralement de 3 (confiance de 3/5), voire de 4 (confiance de 4/5) quand je suis très confiant.

Si vous respectez cette règle des 5% maximum, vous ne miserez plus de mises énormes pour vous refaire. Si votre bankroll doit baisser à la suite d’une mauvaise série, elle baissera moins vite.

Ne pariez pas juste pour parier

 

C’est simple. Si aucun pari ne vous tente, ne pariez pas. Ca parait logique mais il peut être tentant de parier par exemple sur une petite cote juste pour gagner quelques euros sans avoir analysé la rencontre. Attendez le lendemain ou le week-end suivant.

Ne jouez pas en live

 

Evitez de jouer en live si vous n’êtes pas sûr de maitriser ce type de pari. J’en parle dans la troisième partie de cet article.

N’essayez pas de vous refaire

 

Même si vous perdez 3 ou 4 paris d’affilée, n’essayez pas de vous refaire. Ne jouer pas une grosse mise pour tenter de remonter le solde de votre bankroll. Vous devez continuer à jouer normalement, en analysant bien vos pronostics. Vous devez être capable, mentalement, d’accepter de perdre plusieurs paris d’affilée, et ne pas miser n’importe comment (retour à la règle des 5% maxi mentionnée ci-dessus).

Cela n’est jamais agréable mais c’est le jeu, c’est comme ça!

Des actions simples pour renflouer sa bankroll

 

Pour “survivre” dans les paris sportifs malgré votre tilt, et recommencer à parier, il va bien falloir redéposer de l’argent chez un ou plusieurs bookmakers. Il existe un moyen simple pour renflouer un peu sa bankroll. Il s’agit en effet d’utiliser les bonus de bookmakers ARJEL. Cela permet de moins risquer son propre argent. Je vous présente ci-dessous les 3 bonus qui me semblent actuellement les plus intéressants.

Le bonus de bienvenue de 100 euros de Betclic

 

C’est le bonus le plus simple à utiliser et le plus sécurisé. Vous vous inscrivez, vous déposez 100 euros, vous placez votre premier pari de 100 euros. Si vous gagnez, tant mieux, et si vous perdez, vous êtes remboursé ET vous pouvez rapatrier l’argent sur votre compte bancaire. Soit vous gagnez, soit vous récupérez votre argent. Je parle de mon expérience du bonus Betclic ici.

Le bonus de bienvenue de 100 euros de Winamax

 

C’est le bonus le plus simple à utiliser et le plus sécurisé (bis 😉 ). Il s’agit exactement du même type de bonus de bienvenue que Betclic. Et donc même procédure pour en profiter. S’inscrire, déposer 100 euros, parier ces 100 euros sur le premier pari, et s’il est perdant vous êtes remboursé et vous pouvez envoyer directement l’argent sur votre compte bancaire sans le rejouer.

Découvrez également mon avis sur Winamax.

Le bonus de bienvenue de 200 euros de Netbet

 

Netbet propose jusqu’à fin janvier 2016 un bonus de bienvenue exceptionnel de 200 euros. C’est une offre temporaire qui remplace l’habituelle offre de bonus de 110 euros. Il suffit là encore de s’inscrire, de déposer 190 euros, de placer votre premier pari de 190 euros. Si votre pari est perdant vous êtes remboursé.

Le seul petit inconvénient est qu’il faut miser 3 fois l’équivalent de votre premier pari pour pouvoir le rapatrier sur votre compte bancaire. Mais vous pouvez le faire tranquillement et sérieusement, en plaçant plein de paris à petites mises. Il n’est pas obligatoire de miser 3 paris de 190 euros pour valider le bonus (et heureusement d’ailleurs!). Dans tous les cas, Netbet vous offre 10 euros de bonus supplémentaires.

L’énorme avantage est quand même le montant remboursé. Si vous misez 190 euros à une cote de 1,30 (pas des plus risquées), vous pouvez déjà gagner 57 euros, en ayant un remboursement de votre mise au cas où. J’explique tout dans mon article de présentation de Netbet.

Si vous venez de tilter dans vos paris sportifs en ligne, ou vous craignez de le (re)faire, commencez à appliquer les conseils simples mentionnés ci-dessus. Vous n’êtes pas le premier à le faire et il y en aura d’autres après vous!

Si cet article vous a plu, partagez-le s'il vous plaît. Pour cela, rien de plus simple, cliquez simplement sur le bouton "Facebook", "Twitter" ou "Google+" juste en dessous.

Vous avez aimé ce contenu, alors merci de le partager sur les réseaux sociaux 😉