Recevez gratuitement...


Les 19 meilleurs articles issus de mon blog pour vous aider à progresser dans les paris sportifs
+
La méthode simple pour recevoir 29 euros de cash en plus du bonus de bienvenue de 100 euros de Parions Sport en Ligne
+
Mes futurs articles et pronostics, dès leur parution, directement dans votre boite mail

Inscrivez-vous !

Bonjour!

Il y a certains mensonges dans le domaine des paris sportifs en ligne que des gens continuent de colporter. Mais il ne faut pas leur en vouloir. On leur a menti à eux aussi, ils ont probablement lu ces choses-là sur internet, et ils ne font que répéter les mensonges que d’autres ont réussi à leur fait gober.

Le problème, c’est qu’à cause de ces mensonges, vous laissez filer tous les mois des dizaines (voire des centaines) d’euros. Si, comme moi, vous misez environ 20 euros par pari, cela peut représenter une perte financière de 50, 100 ou même 200 euros chaque mois.

Je vous dévoile tout de suite ces 3 mensonges dans la suite de cet article. Donc, lisez-le jusqu’au bout, car cela va vraiment vous aider à ne plus passer chaque mois à côté de ces quelques dizaines d’euros supplémentaires.

Premier mensonge: “Ne jamais jouer sur son équipe de coeur”

 

Les personnes qui recommandent cela veulent en fait dire “Ne pariez jamais en faveur de votre équipe de coeur”, car notre analyse est faussée par notre envie de voir notre club gagner. Mais pourquoi ne devrait-on pas parier sur son équipe de coeur? Si vous analysez correctement la future rencontre de votre équipe favorite sur laquelle vous souhaitez parier, vous devriez pouvoir voir les points positifs et les points négatifs par rapport à votre pronostic, comme un pronostic sur n’importe quelle équipe.

Personnellement, je suis supporter de Nantes. Mais j’ai le recul nécessaire sur le niveau de mon équipe de coeur, j’en connais les atouts mais aussi les limites. Peut-être est-ce dû à mon âge (36 ans)? Il est possible qu’entre 15 et 25 ans, où j’étais beaucoup plus à fond derrière le FCN, j’aurais été moins lucide sur le vrai niveau de l’équipe et aurais été tenté de plus miser sur eux…

Au contraire, moi, cette saison, j’ai parié par exemple sur la victoire du PSG à la Beaujoire. J’ai parié contre mon équipe favorite. La cote était à 1,46. Je ne voyais franchement pas comment Paris aurait pu ne pas gagner ce match, avec la différence d’effectif, les absences nantaises et la forme des deux équipes, ça ne faisait aucun doute. J’en étais vraiment persuadé.

Et pareil de l’autre côté, pour le supporter parisien dans ce cas. S’il avait bien suivi le parcours de son club et de l’adversaire du jour, les deux buts marqués par le FCN à l’époque en 6 matchs contre la défense de fer parisienne et son attaque de feu. Il ne pouvait pas vraiment douter du résultat final. Mais encore une fois, à condition de bien analyser la rencontre, de ne pas se laisser guider seulement par son coeur et ses émotions.

Ce supporter parisien qui n’aurait pas joué ce pari, malgré son analyse réfléchie et juste pour suivre cette règle, serait passé à côté de plusieurs dizaines ou centaines d’euros suivant sa mise…

Deuxième mensonge: “Ne pas jouer les petites cotes”

 

Bon j’avoue tout de suite, je m’étais dit moi-même dans cet article tiré de mes 11 règles à respecter, de ne pas jouer des cotes en dessous d’une certaine limite. Mais depuis cet article publié le 10 avril 2012, j’ai réfléchi. Et la limite minimale de cote à jouer à 1,70 a volé en éclat. J’ai décidé de ne plus être bloqué par cela.

J’ai été de nombreuses fois tenté de placer des paris qui me paraissaient vraiment quasi certains (comme pour le match FCN – PSG mentionné plus haut). Mais cette limite de cote minimum de 1,70 m’en empêchait bêtement, car je ne souhaitais pas déroger aux règles que je m’étais fixées. Du coup, le pari passait quasiment tout le temps, et moi je perdais de l’argent pendant ce temps-là…

Dans mon article “L’incroyable pouvoir des petites cotes” écrit en janvier 2013, je revenais également sur la frustration que pouvait engendrer la perte d’un pari placé sur une cote à 1,15.

Mais finalement, pourquoi s’empêcher de jouer une cote à 1,15 ou 1,20 simplement sous prétexte que c’est une petite cote? Si votre analyse vous persuade de la réussite de votre pronostic, vous allez toucher 20 euros si vous en misez 100. Pourquoi se priver de ces 20 euros? Vous allez probablement et fréquemment gagner ce genre de petites cotes. Vous allez engranger de l’argent et de la confiance dans vos pronostics.

Mais préparez-vous tout de même à l’éventuel pari perdant. Car malgré vos bonnes analyses, il se produira un jour même à ce niveau de cote. Et à ce moment là, la pilule est plus dure à avaler que pour un pari à une cote de 2, qui est lui moins évident à pronostiquer. Alors qu’en fait, avec une cote de 1,20 ou de 2, au final si vous perdez votre pari, vous perdez la même mise…

Jouer les petites cotes ou non est une chose qui fait fréquemment débat dans le monde des paris sportifs en ligne. Certains conseillent de ne pas les jouer, d’autres de le faire si vous pensez que c’est une “value” (c’est à dire que la cote que le bookmaker propose est plus grande que ce que vous auriez pensé par rapport à votre propre estimation, vous trouverez une explication ici).

Je vous invite d’ailleurs, par rapport à ce sujet de jouer ou non les petites cotes, à aller voir cette vidéo de Benoit Tréanton.

Troisième mensonge: “Les méthodes miracles existent dans les paris sportifs”

 

C’est sûrement une des premières pages sur lesquelles je suis tombé quand j’ai commencé à m’intéresser aux paris sportifs: les méthodes miracles! Evidemment, ça ne fonctionne pas…

Déjà, pourquoi un gars irait donner sa méthode secrète à tout le monde, plutôt que de la garder pour lui et risquer de perdre cette source de revenus. Deuxièmement, les bookmakers sont bien informés et feraient tout pour bloquer ces méthodes miracles. La propagation de telles techniques pour gagner facilement leur aurait également fait mettre la clé sous la porte depuis longtemps…

Il existe probablement des méthodes plus ou moins performantes pour gagner de l’argent avec les paris sportifs, mais rien qui ne puisse permettre de faire ça de manière automatique, sans rien y connaitre en sport ou encore sans prendre de risque financier, comme peut l’être la montante

Consacrez-vous plutôt à l’analyse de vos pronostics qu’à essayer de trouver la méthode miracle, qui vous fera forcément perdre du temps. Ce temps que vous consacrerez à réaliser de bonnes analyses vous rapportera beaucoup plus d’argent au final que ces techniques dites miraculeuses!

Si cet article vous a plu, partagez-le s'il vous plaît. Pour cela, rien de plus simple, cliquez simplement sur le bouton "Facebook", "Twitter" ou "Google+" juste en dessous.

Vous avez aimé ce contenu, alors merci de le partager sur les réseaux sociaux 😉